RUSSIE, UN SOLEIL EN HIVER

Il faudrait plusieurs vies pour découvrir la Russie

Le plus grand pays du monde est une poésie à mes yeux. Il y a la langue russe, mélodieuse et douce, du miel pour mes oreilles. Il y a la neige qui endimanche les villes et les campagnes, il y a les paysages humains aux visages différemment beaux, il y a la nature sereine et sauvage qui rentre dans la peau. Les lacs et les rivières, les monts et les volcans, les plaines et les forêts se mêlent délicieusement. Il y a les églises rondes et rêveuses, les palais aux histoires nombreuses, les chants qui enflamment. Il y a le froid qui donne du sens au soleil, il y a le spectacle sans fin de la rue comme une cuisine à cœur ouvert…

L’hiver russe est une lumière et j’ai souhaité vous faire découvrir ses éclats de vie, de mélancolie, de mystère et de poésie à travers des paysages humains, sereins et urbains.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s